Les bénéfices de tenir un Journal

No automatic alt text available.

Mes ateliers de Journal sont thérapeutiques et comprennent l’alliage de l’écriture et du dessin en favorisant le processus créatif. J’intègre des moments de méditation ‘Mindfulness’ et la respiration de ‘cohérence cardiaque’ afin d’harmoniser le coeur, la tête et le corps. Il s’agit d’apprendre à gérer son stress, respirer, à ralentir et à se centrer intérieurement…pour que l’expérience soit personnelle et spirituelle.

Le Journal a une longue tradition… de nombreux artistes, écrivains et art thérapeutes sont partie d’un cahier dans lequel ils ont dessiné, exploré, pratiqué, et enregistré leurs idées. Un outil indispensable pour résoudre des problèmes, de sauvegarder des observations quotidiennes et de servir de point de départ pour créer des oeuvres d’art.
L’art, c’est avoir accès, relâcher et transformer selon Barbara Ganim & Susan Fox ‘Visual Journaling’. En passant,voici certains de mes livres préférés: Lucia Capacchione ‘The Creative Journal’ – Julia Cameron ‘The artist’s way’ – Shaun McNiff ‘Art as Medecine’ – Susanne Fincher
‘Creating Mandala’ – Natalie Rogers ‘The Creative Connection’ – Anne -Marie Jobin ‘Le journal Créatif’

Le plus célèbre de tous était Leonardo da Vinci. Il portait un journal avec lui à tout moment. Sept mille pages existent aujourd’hui de ses journaux, dessins et peintures jusqu’aux plans d’inventions et des traités d’anatomie et de vol, de botanique, de géologie et d’eau.

La pratique du journal fait partie de ma vie depuis plus de 20 ans. J’ai commencé à tenir un journal à Ottawa après avoir terminé ma maîtrise en ‘Travail de groupe’. Heureusement, j’ai suivi des ateliers d’art thérapie et de la supervision ce qui m’a aidé à passer à travers un épuisement professionnel. Depuis, je pratique quotidiennement la marche en forêt, l’écriture et le dessin dans mon journal afin de garder l’équilibre de ma santé physique, émotionnelle et mentale. Faire du journal permet de créer un espace sécuritaire pour relâcher le stress. J’ai alors accès à mon être et aux messages du ressenti du corps pour ensuite transformer une émotion difficile. J’ai appris à écouter la voix intérieure de mon intuition, la sagesse de l’âme, de mon être supérieur et du divin en toute chose. La force des couleurs, des formes et des lignes permettent de développer l’observation et l’acceptation, la curiosité et la joie, mais surtout de goûter la présence généreuse du moment présent. En cultivant l’expression émotionelle, la critique intérieure et les jugements s’estompent pour laisser la place à la compassion.
Faire du journal est un acte de reconnection et d’harmonisation du Soi permettant le passage d’un état de survie à un état de création.Les bénéfices de tenir un Journal

Cette pratique quotidienne est efficace pour les gens souffrants et malades dont le cancer et pour aider à gérer les événements traumatisants, stressants ou émotionnels.
La clé pour retrouver le bien-être c’est de focuser sur ce que je penses et ressens en racontant mon histoire personnelle et pas seulement sur mes émotions. Pour moi, faire du journal a développé mon expression créative.

N’importe qui peut faire du Journal de 15–20 minutes, 3–5 occasions par semaine pour faire du brainstorming, apprendre à mieux communiquer tout en mettant de l’ordre et en organisant son expérience de façon cohérente. Faire un journal de gratitude, noter ses accomplissements ou ses succès et indiquer les points à améliorer face au travail ou pour changer des habitudes. Je peux vous accompagner pour être plus conscient de vos actions et comportements face aux émotions, à la nourriture et au sommeil.
L’accent est mis sur le processus créatif et non sur le résultat. Il ne s’agit pas de faire un beau collage, de bien écrire mais d’apprendre à faire de nouvelles expériences. Les pensées négatives et les émotions contraignantes changent; ainsi que l’attitude, les croyances limitatives et la perception de la vie. C’est l’ouverture à une pratique qui encourage la pleine conscience (Mindfulness) et le développement personnel: l’amour, l’estime, la valeur et la confiance en soi.

En plus d’être une activité guérissante, elle est parfois calmante et amusante. Voici quelques suggestions pour commencer votre journal. Prendre un moment pour se centrer, aller prendre une marche ou faire 5 minutes de respirations abdominales car un coeur cohérent amène le cerveau et le corps à être en harmonie.
Commencez simplement avec des mots, des réflexions de lecture de livres inspirants et
spirituels, par des griffonnages sur papier, en faisant le cercle d’un Mandala pour le remplir de lignes, de couleurs, de formes géométriques ou organiques.

Les bénéfices de tenir un Journal

Comment je me sens en ce moment? De quoi je ne veux pas parler aujourd’hui? Cela peut évoluer vers des pages fortes d’auto-expression tout en permettant à votre intuition de vous aider à démarrer. Vous pouvez dessiner à partir d’objet de la nature ou faire un collage, ou simplement écrire des mots qui vous font du bien ou choisir une image que vous aimez. Toute source d’inspiration peut être la création d’un problème à résoudre, écrivez une question et dessiner afin de trouver la réponse.  Il s’agit de “jouer”, Demandez-vous de quoi vous avez besoin en ce moment? Et pour terminer, pour stimuler la créativité: Et si j’essayais ceci ou cela? Et si cela pouvait être possible et si cela devait arriver comment je me sentirais? Voilà une série de possibilités!

 

 

 

 

 

Mandala

 

MandalaLe mot mandala vient du sanskrit et se traduit par le mot “cercle sacré”. Le mandala est plus qu’un cercle, c’est un modèle de la structure organisationnelle de la vie : à partir d’un centre, des formes symétriques irradient vers l’extérieur ou se contractent pour revenir vers le centre. Ce modèle apparaît dans la nature et dans tous les aspects de la vie: les fleurs, les coquillages, les œufs, les flocons de neige, les cristaux, les atomes, le système solaire, les planètes, etc. Les humains de toutes les cultures et à toutes les époques ont intégré le modèle du mandala à la culture. De l’art préhistorique aux cercles de pierres, dans la structure des villages, des lieux sacrés et des jardins, dans les cercles de prière et de danse. Le mandala est un diagramme qui rappelle aux humains leur relation à l’infini, au grand Tout, aux grands cycles de la vie.
Le travail du psychanalyste Carl Jung a amené les mandalas en psychologie. Jung voyait le mandala comme une forme représentant le Soi, la force d’unification de la psyché, qu’il aidait à se recentrer, à réconcilier les opposés, tout en reflétant l’état d’être. Il a aussi fait une distinction entre les mandalas personnels (expression libre dans un cercle) et les mandalas géométriques dans un contexte de rituel.
Les mandalas personnels que j’utilise dans le journal d’art créatif permettent de faire des bilans, de clore un travail difficile, de se calmer, se recentrer et, dans certains cas, d’amener une dimension spirituelle.

Certaines personnes peuvent aimer tenir un "journal de mandala" 
dans lequel elles créent chaque jour un mandala différent comme moyen 
d'augmenter la pleine conscience et la conscience de soi.

C’est une activité de centrage, de méditation, d’expression émotionnelle et d’auto-apaisement. Beaucoup de gens trouvent que le processus de dessin et de remplissage du mandala est très apaisant. De plus, la structure du cercle sert à la fois à procurer un sentiment de retenue et à diminuer l’anxiété. Voir une feuille de papier blanche peut, pour certaines personnes, susciter de l’anxiété par rapport aux attentes selon lesquelles ils ont besoin de faire ‘un beau dessin’ ou de penser qu’ils ne savent pas par où commencer. Le cercle vous donne un point de départ et vous rappelle que ce n’est pas un dessin typique.
Mandala: Débutez en prenant 5 minutes de respirations abdominales, fermez les yeux. Question:  Qu’est-ce qui vous fait du bien en ce moment dans votre vie (ex. temps entre amis ou en famille, pensez aussi à l’énergie de l’amitié et du partage).
Associez ensuite une couleur, une forme, des lignes et/ou un symbole à cette énergie en le dessinant dans le mandala où vous voulez dans le cercle. Fermez les yeux à nouveau et allez chercher un autre thème, une autre émotion, puis refaites le même processus. Continuez jusqu’à avoir rempli le cercle de couleurs et de formes associées à tout ce qui vous fait du bien, incluant aussi si vous voulez des énergies dont vous auriez besoin et que vous voulez. Quand vous avez terminé, observez votre dessin et notez ce que vous ressentez. Sachant que tout cela est déjà en vous et que vous pouvez y avoir accès quand vous voulez, faites une liste cette fois-ci des aspects concrets de votre vie qui permettent de vous envelopper de cette énergie bienveillante. Terminez en écrivant une phrase, un poème ou une affirmation autour du mandala. (tiré Exercices créatifs zen d’Ann Marie Jobin)

Réflexion:  les processus du cerveau gauche étant la logique (analyser, nommer, critiquer, définir, juger, réparer), la meilleure solution serait de s’éloigner du problème et d’engager le cerveau droit. Cela peut être fait avec la couleur, le mouvement, le jeu, les images – qui sont tous incorporés dans le processus créatif.   Le cerveau gauche est sorti des vieux schémas qui l’ont coincé et commence à trouver de nouvelles voies vers des solutions inattendues.

Pour conclure:  Le processus Mandala est conçu pour ouvrir des lignes de communication interne de la manière suivante:
Découvrez son propre système de symboles et d’expression.
Acquérir une compréhension de la beauté de la diversité des personnes.
Pour nous éveiller à la sagesse et à des niveaux supérieurs de conscience.
Découvrir son potentiel individuel et de ses possibilités créatives.
Pour marquer ou honorer des moments importants, des lieux et des événements soit personnels ou avec la communauté / société
Se pencher sur des aspects plus philosophiques de la vie tels que
“Quelle est la nature de l’amour, ou de la vérité? De la beauté?
Renouveler et réaffirmer les promesses ou engagements pris entre l’homme et la nature et entre l’homme et Dieu.
Pour célébrer la vie.

Recommandation: Creating Mandalas par Susanne  Fincher  et Visual Journaling par Barbara Ganim & Susan Fox